Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Rejoignez les membres du staff sur Never Enough & Our Solemn Hour.

Partagez|

Catwoman's Back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Call Me Catwoman || Lost in the Darkness
avatar


© Crédits : © Ilyria
Messages : 1265
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 28
Localisation : San Francisco
Emploi : Voleuse
MessageSujet: Catwoman's Back Jeu 24 Mar - 15:00

Catherina Lewis Cassidy


© Ilyria - Feat. Ashley Greene
Quelques Infos
...


Spoiler:
 


Histoire
...


"Un maman a tort Deux c'est beau l'amour Trois l'infirmière pleure Quatre je l'aime Cinq il est d'mon droit Six de tout toucher Sept j'm'arrête pas là Huit j'm'amuse Un quoiqu'maman dise Deux elle m'oubliera Trois les yeux mouillés Quatre j'ai mal Cinq je dis c'que j'veux Six j'suis malheureuse Sept j'pense pas souvent Huit et vous ? J'aime ce qu'on m'interdit Les plaisirs impolis J'aime quand elle me sourit J'aime l'infirmière maman Un j'suis très sereine Deux et j'ai bien fait Trois d'vous en parler Quatre j'm'amuse Cinq quoiqu'maman dise Six elle était belle Sept cette infirmière Huit je l'aime Un l'infirmière chante Deux ça m'fait des choses Trois comme l'alouette Quatre j'ai peur Cinq c'est dur la vie Six pour un sourire Sept j'en pleure la nuit Huit et vous ?"

    « Dis maman, pourquoi c’est pas un garçon ?? »


J’avoue… la première fois que ma sœur à parler et à voulue jouer avec moi, j’ai eu une énorme envie de la ramener à l’hôpital et de la troquer contre un petit frère. Premièrement elle me piquait mes poupées, deuxièmement elle ne cessait de tout faire comme moi et enfin elle n’arrêtait pas de crier à chaque fois que je la contrariais et donc je me faisais fâcher !! Je vous le dis moi, la vie quand on a cinq ans c’est pas facile et malheureusement sa ne s’arrange pas par la suite !! Bien évidemment à cet âge là je ne me posais pas vraiment de question, je voyais mon cousin Jackson qui avait mon âge, c’était un garçon et jamais il n’essayait de me voler mes poupées, préférant ses voitures et ses soldats, jamais il n’a essayé de m’imiter et lorsque je le contrariais sa finissait vite en mini bagarre, juste de quoi amuser la galerie, mais il ne hurlait pas comme cette petite chose du nom de Cassie qui était ma petite sœur !!
Je sais ce que vous vous dites, je suis une grande sœur lamentable de penser de tel chose, mais je crois que je ne suis pas si mauvaise dans ce rôle puisque plus les années passait et plus Cassie continuait d’essayer de me suivre et de me ressembler !! A cinq ans elle s’est même casser une jambe en essayant de grimper dans notre cabane pour nous rejoindre Jackson et moi, bien sur, suite à sa, notre père à décider de démonter cette cabane la jugeant trop dangereuse pour des petites telle que nous, mais par-là il voulait surtout dire, tel qu’elle !! J’essayais de me débarrasser d’elle, de jouer avec des petits de mon âge mais elle continuait d’être dans mes pattes, alors je me suis fait une raison… après tout comme le disait si bien mon père « C’est ta sœur, tu n’en as qu’une et c’est pour la vie, alors tu n’as pas le choix, tu dois faire avec !! ». Et c’est ce que j’ai fais, elle me tapait bien souvent sur les nerfs, mais je l’aimais malgré tout, tout comme j’aimais mes parents.
Ce n’était pas tous les jours faciles avec une casse cou comme ma sœur dans les pattes, je devais sans arrêt faire attention à elle, faire attention à ce qui ne lui arrive rien, mais essayais donc de faire attention à une tête de cochon, doublé d’un petit singe qui s’imagine pouvoir grimper partout et faire tout comme les grands !! Mais elle a passé le cap de l’enfance sans trop de dommage, alors encore une fois on peut dire que je n’ai pas été si mauvaise en tant que grande sœur. Certes j’avais des amis qui trouvaient sa très drôle cette petite qui tentait de me suivre et de me ressemblait mais j’ai bien vite compris que c’était le propre des petites sœurs et ce que j’étais censé faire moi, c’était veiller sur elle et lui donner le meilleur exemple possible. Mais si veiller sur elle n’était déjà pas facile, lui montrer le bon exemple était malheureusement encore plus difficile. Une petite fille se doit de faire des bêtises et même quand elle a une petite sœur à qui elle est sensée montrer le bon exemple !! C’est comme sa j’ai été punis pendant des mois pour avoir envoyer Cassie chercher des allumettes et avoir allumer un feu dans un bidon, ce qui a bien faillit faire brûler tout notre garage !! Mais qui n’a jamais jouer avec des allumettes en étant petits…
OK c’est pas une excuse, mais au fond malgré les bêtises, malgré les minis moi qui me suivent et m’imitent sans cesse, j’aime ma vie, j’aime ma mère, mon père et surtout ma sœur !! Après tout, sans elle je n’aurais jamais put faire ma première expérience avec le feu, bon certes, je n’aurais aussi certainement pas été punis, mais peu importe, c’est ma sœur, je n’en ai qu’une et je m’y suis faites, alors je veille sur elle en bonne grande sœur que je suis !!

"Nager dans les eaux troubles Des lendemains Attendre ici la fin Flotter dans l'air trop lourd Du presque rien A qui tendre la main Si je dois tomber de haut Que ma chute soit lente Je n'ai trouvé de repos Que dans l'indifférence Pourtant, je voudrais retrouver l'innocence Mais rien n'a de sens, et rien ne va Tout est chaos A côté Tous mes idéaux : des mots abîmés Je cherche une âme qui Pourra m'aider Je suis D'une génération désenchantée, désenchantée Qui pourrait m'empêcher De tout entendre Quand la raison s'effondre A quel sein se vouer Qui peut prétendre Nous bercer dans son ventre Si la mort est un mystère La vie n'a rien de tendre Si le ciel a un enfer Le ciel peut bien m'attendre Dis-moi, Dans ces vents contraires comment s'y prendre Plus rien n'a de sens, plus rien ne va."

    « Pourquoi est ce que tout le monde me regarde comme sa ?? »


La question que se pose des milliard de près adolescents entrant justement dans le vif de l’adolescence… oui sa m’est arrivé à moi aussi, cette sensation que tout les regards étaient tourné vers moi, que je devais avoir quelque chose qui clochait, mais très vite j’ai compris que ce n’était qu’une illusion, rien ne clochait vraiment chez moi, j’étais juste… moi. Une adolescente survoltée qui rien ne peut calmer ou arrêter, une adolescente qui sortait par la fenêtre de sa chambre la nuit en douce pour aller faire la fête avec ses amis, cette adolescente qui n’était pas très douée en cours mais qui était jolie et que les gens appréciaient. J’avais beaucoup d’amis, bien sur il y avait Jackson, mon cousin mais c’est différent, j’ai grandi avec lui et je l’ai toujours considérer comme mon frère… et il y avait Zack… ahh Zack… le meilleur ami de Jackson et mon premier amour d’adolescente, en fait c’était surtout le premier et le dernier !! Il était beau et j’étais persuader d’être folle de lui, au final sa aura tout de même durer pas loin d’un an, nous avions quatorze ans alors je sais pas si sa compte mais bon même si l’adolescence nous fait tourner la tête, je me suis vite rendue compte qu’il était plus un ami qu’autre chose à mes yeux et j’avais bien raison puis qu’aujourd’hui encore il compte parmis mes meilleurs amis !!
Et parmis ses amis fait durant l’adolescence il y avait Jake, il était mon meilleur ami, et je faisais tout avec lui, les bons comme les mauvais coups !! Jamais les salles de retenus du collège n’ont eu l’occasion de voir autant de fois les mêmes élèves !! Non je n’ai jamais été du genre à écouter et obéir, obéir sans se poser de question, reviendrait pour moi à être domestiquer et sa jamais. Ma mère n’avait pas le dessus sur moi, si bien qu’elle faisait tout pour pas que Cassie devienne comme moi, elle se montrait même parfois très dure avec elle, mais pendant ce temps elle me laissait faire ce que je voulais. J’ai fais énormément de bêtises, des biens plus grosses que le coup du feu dans le garage, mais pendant tous mes exploits je mettais un point d’honneur à tenir ma sœur éloignée de mes combines, que je récolte les fruits de mes conneries en étant punis, OK c’est normal, mais pas question qu’elle me suive et se fasse punir pour moi !!
Si pour beaucoup la vie au collège est un calvaire, sa n’a pas été mon cas, j’étais très bien entouré et j’avais tout ce que je désirais, j’étais belle et les garçons me regardaient tout le temps, que demander de plus ?? Que sa continue bien sur… mais comme toute bonne chose, il y a forcément une fin !! La fin de mon compte de fée personnel est arrivé alors que j’avais quinze ans. Mes parents étaient invités chez des amis et m’avaient donc confier la garde de la maison et de Cassie, j’y voyais surtout là un moyen d’avoir la maison pour nous toute seule et à peine avaient ils mis un pied dehors que j’appelais Jackson, Zack et Jake pour qu’ils viennent. Sa à été une super soirée, même Cassie à eu le droit de rester avec les grands pour regarder des films d’horreurs en mangeant du pop corn. Au final nous étions tous endormis au salon quand le téléphone sonna me réveillant dans un sursaut. Un coup d’œil à la pendule m’indiqua qu’il était alors quatre heure du matin, ce n’était pas normal, les parents auraient dut être rentré depuis longtemps et ils les auraient réveiller, probablement en colère que j’ai inviter mes amis… je décrochais alors le téléphone sans me poser plus de question quand la voix d’un type se disant inspecteur de police m’annonça que la voiture de nos parents avait été retrouver à quelques kilomètre, celle ci avait percuter un arbre et il n’y avait aucun survivant !!
Le téléphone m’avait alors échappé des mains et était s’était brisé à terre dans un fracas qui réveilla tout le monde. Qu’est ce qui allait se passer ?? Comment j’allais faire maintenant ?? Et surtout, comment annoncer sa à Cassie, car il était hors de question qu’elle l’apprenne de la bouche d’un inconnu, sa devais être moi !! Alors que tout le monde se précipitait autour de moi pour me demander ce qui se passait, je ne pouvais pas répondre, en fait je ne pouvais plus bouger, ni même parler, les médecins on dit que c’était un choc post traumatique, mais on s’en fiche au final la situation restait la même et j’était totalement perdue !! Moi la fille de quinze ans qui avait tout dans la vie, je venais de perdre une moitié de ma vie en une nuit !!

"Je bascule à l'horizontale Démissionne ma vie verticale Ma pensée se fige, animale Abandon du moi Plus d'émoi Je ressens ce qui nous sépare Me confie au gré du hasard Je vis hors de moi et je pars A mille saisons, mille étoiles Comme j'ai mal Je n' verrai plus comme j'ai mal Je n' saurai plus comme j'ai mal Je serai l'eau des nuages Je te laisse parce que je t'aime Je m'abîme d'être moi-même Avant que le vent nous sème A tous vents, je prends un nouveau départ Plus de centre, tout m'est égal Je m'éloigne du monde brutal Ma mémoire se fond dans l'espace Ode à la raison Qui s'efface Je ressens ce qui nous sépare Me confie au gré du hasard Je vis hors de moi et je pars A mille saisons, mille étoiles."

    « Dis, est ce que sa vas durer encore longtemps ?? Et est ce que j’aurais toujours mal comme sa ?? »


J’étais au premier rang à l’église pendant l’enterrement, à cotés de moi il y avait Cassie, elle n’avait pas l’aire de comprendre ce qui se passait en fait, je ne lui en voulais pas, au contraire je l’enviais, elle avait l’aire d’avoir placer la nouvelle dans un coin de son cerveau et de l’avoir sceller de manière à ne plus y penser et à ne plus souffrir, mais je n’arrivais pas à faire de même !! Je vivais tout sa comme une fille qui venait de perdre ses parents, j’avais mal au plus profond de moi et alors que je n’aspirais qu’a être seule et à ne plus avoir à montrer ma tête triste aux autres, et bien les autres avaient eux l’aire de prendre un malin plaisir et venir vers moi pour me dire qu’ils étaient désolés et qu’ils étaient là pour moi si je le souhaitais… je n’avais jamais eu besoins d’eux auparavant et il n’y avait pas de raison que sa change !! Je voulais juste enterrer cette histoire, faire mon deuil et m’occuper de ma petite sœur comme je le devais, car maintenant elle n’avait plus que moi et je n’avais plus qu’elle alors nous devions nous soutenir coûte que coûte !!
Mais j’avais peur, peur que les services sociaux ne nous placent en famille d’accueil et nous séparent, sa ne pouvais pas arriver, je refusais de laisser ma sœur seule avec des inconnus. Le père de Jackson, notre oncle n’avait pas les moyens de nous accueillir et c’était le seul en qui j’avais confiance, alors je décidais de fuir, emmenant Cassie avec moi, je préférais vivre dans un trou que d’être séparer d’elle. Cela dura un temps, les seuls à savoir ou nous étions étaient Jackson, Zack et Jake, il n’y avait qu’en eux que j’avais confiance. Nous avions élu domicile dans une petite cabane aux abords de la ville de New York, ce n’était pas le grand luxe, loin de là, mais c’est tout ce que nous pouvions avoir, la cabane appartenait au père de Jake, c’était une cabane dans laquelle il allait de temps en temps pour faire des randonnés ou de la pêche. N’ayant pas la majorité je ne pouvais pas avoir l’argent laisser par nos parents, alors je décidais d’arrêter l’école et de prendre un petit travaille en tant que serveuse dans un restaurant. Je n’avais pas l’âge légal pour travailler, mais grâce encore à une combine de Zack, j’avais eu le droit à une fausse carte d’identité qui me vieillissait d’un an.
La vie avait en quelque sorte repris sont court, certes ce n’était pas aussi bien qu’avant, rien n’était tout rose, ce serait plutôt du gris… tantôt foncé et tantôt claire, avec des hauts et des bas, mais ce n’était pas tout noir non plus puisque j’avais encore mes amis et ma sœur auprès de moi !! J’avais seize ans lorsque je décidais d’être émancipé et après avoir fournis au tribunal la preuve que j’étais assez responsable pour m’assumer et assumer ma sœur, ils acceptèrent et je put enfin toucher l’argent laisser par nos parents !! La vie fut, tout à coup plus simple, nous avions pris un appartement avec Cassie et alors qu’elle continuait ses cours, je continuais de travailler le jour dans un restaurent et la nuit dans un bar. Nous avions un certain équilibre malgré ce qui nous était arrivé et j’étais à la fois fière de réussir à m’en sortir, mais aussi fière de ma sœur qui continuait ses études et avait la possibilité de devenir quelqu’un. En fait, elle avait même tellement de possibilité qu’un jour elle m’annonça qu’elle allait partir pour suivre des cours dans une université à San Francisco.
Je savais qu’elle avait des amis là bas, elle y avait été un petit moment quelques années plus-tôt, mais jamais j’aurais pensé qu’elle voudrait s’y installer… j’ai alors tout fait pour l’en dissuader, manœuvre désespéré ou tout simplement égoïste de ma part, mais je ne voulais pas qu’elle parte, je ne voulais pas qu’elle me quitte et me laisse seule !! J’ai même demandé à Jackson de m’aider à la dissuader, lui non plus ne voulait pas la voir partir, mais rien n’y fait et elle partit pour San Francisco me laissant à New York.

Bloody lundi Mais qu'est ce qui Nous englue la planète Et embrume m'a comète C'est la loi des séries Le styx, les ennuis s'amoncellent J'ai un teint de poubelle Mais, c'est l'instant X Qu'on attend comme le messie Comme l'instant magique C'est l'équation L'ax b qui fait tilt Mais pour l'heure, dis Papa Noël quand tu descendras du ciel Du fun, du zoprack et des ailes L'an 2000 sera spirituel C'est écrit dans " ELLE " Du fun pour une fin de siècle Humeur Killer C'est l'heure pour Moi de prendre la pose De penser à aut'chose C'est, le cycle infernal Fatal, un rien devient l'Everest Mon chat qui s'défenestre A, à quand l'instant X Qu'on attend comme le messie Comme l'instant magique C'est l'hécatombe, vernis qui craque Asphyxie, pied dans la tombe

    « Dites les gars, je m’ennuie, sa vous direz pas de sortir ce soir ?? »


La vie sans Cassie c’était avéré être difficile au début, je me retrouvais seule dans un appartement qui me semblait extrêmement vide, à tel point que j’avais demandé à Jake d’emménager avec moi de façon à ce que je me sente moins seul. Et trop content de pouvoir quitter son ancien colocataire, coureur de jupons qui passait ses nuits à faire un bordel pas possible avec des filles toutes différentes, il avait accepté !! Ce n’était pas ma sœur bien sur, et il n’avait pas les bons attributs pour la remplacer c’était certains mais sa présence m’apaisais, je me sentais mieux et ma sœur me manquait un peu moins, ce qui était déjà un grand pas en avant !! De plus j’avais toujours Jackson et Zack avec qui je continuais à sortir et à faire la fête et pour sa j’étais devenue championne, à tel point que dans tout les bars et boîtes de la ville les videurs et les barman nous connaissaient et nous laissaient entrer sans problèmes.
La vie à New York suivait donc son court pour moi, je travaillais toujours la journée à mi-temps dans un restaurant et le soir comme barmaid dans un bar avant de retrouver mes amis pour sortir et m’amuser. La vie avec Jake était facile, presque autant qu’avec Cassie, les gens se posaient souvent des questions sur le liens qui nous unissaient mais j’avais jamais imaginer Jake autrement qu’en meilleur ami alors c’était simple, il n’y avait aucune ambiguïté. J’avais des nouvelles de Cassie presque tous les jours, par mail, sms ou encore au téléphone et cela me rassurais car je sentais qu’elle était heureuse dans sa nouvelle vie à San Francisco. Inconsciemment j’avais peut être espérer qu’elle ne se plairait pas là bas et qu’elle reviendrait vers moi, mais puisqu’elle était heureuse, je l’étais aussi. De plus elle avait apparemment un petit copain, sa, sa m’enchantait beaucoup moins, parce que je ne le connaissais pas et avais du mal à voir ma sœur dans les bras d’un type que je ne connaissais pas et que je n’avais pas approuvé, mais sa aurait sûrement été mal de ma part de l’empêcher de vivre sa vie pleinement alors que de mon cotés je passais de gars en gars sans jamais avoir trop d’attache.
Je ne m’étais jamais vraiment intéressé à l’information, pour moi c’était quelque chose de bien trop déprimant, à chaque fois que je commençais à regarder ou à lire le journal, c’était toujours la même chose « un tel est mort à tel endroit pour telle raison », « un attentat à tel endroit »… que des choses déprimantes et je n’ai jamais aimé sa. C’est pour sa que quand Jake est tomber malade du jour en lendemain je n’ai rien compris à ce qui se passait. Je me suis alors renseigner autour de moi, me mettant pour la première fois à suivre l’actualité. C’est alors que j’ai compris qu'un virus s'était échapper d'un laboratoire en contaminant la population d'Amériques, dont New York et San Francisco et que cela tuait des gens ou les rendait gravement malade. Plusieurs personnes en était déjà morte, mais certaines avaient survécu. Alors pour la première fois de ma vie alors que je me trouvais à l’hôpital au chevet de Jake, je me mis à prier pour qu’il survive…

"Toi qui n'as pas su me reconnaître Ignorant ma vie, ce monastère, j'ai Devant moi une porte entrouverte Sur un peut-être Même s'il me faut tout recommencer Toi qui n'as pas cru ma solitude Ignorant ses cris, ses angles durs, j'ai Dans le cœur un fil minuscule Filament de lune Qui soutient là, un diamant qui s'use Mais qui aime J ' n'ai pas choisi de l'être Mais c'est là, "l'innamoramento" L'amour, la mort, peut-être Mais suspendre le temps pour un mot Tout se dilate et cède à toi Et c'est là, "l'innamoramento" Tout son être s'impose à moi Trouver enfin peut-être un écho Toi qui n'as pas vu l'autre côté, de Ma mémoire aux portes condamnées, j'ai Tout enfoui les trésors du passé Les années blessées Comprends-tu qu'il me faudra cesser Moi qui n'ai plus regardé le ciel, j'ai Devant moi cette porte entrouverte, mais L'inconnu a meurtri plus d'un cœur Et son âme sœur On l'espère, on l'attend, on la fuit même Mais on aime..."

    « Pourquoi la vie s’acharne t’elle toujours sur les mêmes personnes ?? »


Ce qu’il s’est passé ensuite je n’en sait rien, je ne me rappelle plus de rien. Mon dernier souvenir remonte à quand j’étais à l’hôpital près de Jake qui allait mieux selon les médecins. Après sa je me suis réveillé moi-même dans un lit d’hôpital une semaine plus tard, j’avais apparemment eu les symptômes dut à la contamination de l'eau et je n’étais pas passé loin de la mort. Mon réveille ne ce fut pas dans d’excellente condition, je ne savais pas ce qui m’arrivait, Jackson était là, il était triste et il m’apprit que ses deux frères n’avait pas eu autant de chance que nous et qu’ils étaient morts. Zack semblait étrange quant à Jake il était… euphorique. Il disait sans cesse qu’il pouvait voir à travers les mure ou encore les objets !! Bien sur aucun de nous ne le croyions, ont étaient persuadé que la contamination avait toucher son cerveau et qu’il était en plein délire mais deux jours après ma sortie de l’hôpital j’ai compris qu’il disait la vérité.
Je me suis réveillé une nuit avec un horrible mal de tête, la pièce était plonger dans le noir mais j’avais l’impression qu’il faisait jour, mes oreilles arrivait à capter le bruit des voisins qui se disputaient comme si j’assistais à la scène en directe et j’avais une incroyable envie de sortir… et de poisson aussi !! C’était étrange, je ressentais une foule de sentiment inconnue, j’avais envie de liberté, envie de m’échapper, de fuir et d’être seule, mais j’avais aussi peur, peur de ce que je devenais et de ce qui allait ce passer par la suite. Et surtout j’avais peur pour Cassie, cela faisait des semaines que je n’avais plus de nouvelles d’elle, bien sur la contamination avait eu pour but de faire exploser les réseaux de communication, chaque personne appelait ses proches pour savoir comment ils allaient mais sa n’a pas duré bien longtemps… et moi j’étais morte de trouille à l’idée qu’il lui soit arrivé malheur. Cependant je ne pouvais pas partir, tout plaquer comme sa pour voir comment elle allait, Jackson qui était au plus mal après la mort de ses frères, avait besoin de moi.
Je pensais que mon don se résumait à avoir des sens développés, mais alors que se traversais un passage pour piétons en plein jour et qu’un chauffard me fonça droit dessus sans même ralentir, je découvrit qu’il s’agissait de toute autre chose. En un bond plus qu’étrange j’avais littéralement sauté au-dessus de la voiture et était retomber ses mes jambes derrière celle ci… les passants n’en revenaient et pas et moi non plus, je ne savais pas ce qui m’arrivait mais sa me faisais de plus en plus peur !! Lorsque je croisais des chiens dans la rues, ils devenaient fou et me sautaient dessus, lorsque je passais devant la vitrine d’une bijouterie j’étais comme hypnotiser par la brillance des bijoux et j’avais très envie de les prendre, sans payer bien entendue, et surtout j’avais une sainte horreur de la pluie !! Certes je n’avais jamais vraiment aimer sa, même avant mais jamais encore je n’avais passer une heure sous un abris bus juste pour attendre que l’averse soit finis pour enfin pouvoir rentrer chez moi !! La seule personne avec qui je pouvais parler de sa ouvertement était bien sur Jake, il ne me jugeait pas, trouvant même mon don cool, c’est d’ailleurs lui qui remarqua que mon comportement se rapprochait étrangement de celui des félins, il avait remarqué sa, un soir alors que nous étions dans un bar et que je m’étais mise à aguicher tous les mecs présents comme une chatte en chaleur… pas très jolie tout sa, mais c’est là qu’ont est heureux de voir que l’ont à des amis sur qui compter, il m’a alors sortie du bar et à décider qu’il valait mieux rentrer !!
Sur le chemin je m’arrêtais une nouvelle fois devant la vitrine d’une bijouterie qui était fermé, dieu qu’elle était belle cette vitrine… Jake continuait de marcher pensant que je le suivais mais au lieu de sa je grimpais avec une facilitée déconcertante sur le toit du magasin et passait par une bouche d’aération. Une fois à l’intérieur je n’avais plus qu’a me servir, ce que je fis sans attendre !! Ressortir fut un véritable jeu d’enfant et je rejoignis Jake dans une ruelle l’entraînant dans ma course. Il ne trouvait pas sa bien, mais pour moi il n’était qu’un rabat joie, pour ma part je trouvais sa… libérateur, oui cette sensation de ne rien devoir à personne et de pouvoir tout accomplir si je le souhaitait était des plus satisfaisante !! Mais j’ai bien vite compris que je devais me faire discrète, dehors il y avait des gens normaux, pas toucher par la contamination qui n’aspirait qu’a nous éliminer.
Les choses s'étaient un peu bousculer alors que l'état de santé de Jake se détériorait peu à peu, il a finis par mourir un mois après être sortis du comas et la peur venait de m'envahir une nouvelle fois. Et si moi aussi je finissais par mourir ?? Si Cassie était elle aussi contaminée ?? Ewan avait compris que quelque chose clochait dans mon comportement, j’avais pris mes distances avec tous mes amis, même avec lui, j’étais abattue et je n’étais habité que par la haine et le désir de vengeance. Il avait peur que j’en vienne à faire une bêtise tellement j’étais devenir froide et distante, il me proposa alors la seule chose à laquelle il savait que je ne pourrais dire non : Partir pour San Francisco afin de retrouver Cassie et voire comment elle allait. Oui ma sœur était à présent la seule chose qui comptait plus que la vengeance et je savais qu’elle avait besoins de moi… ou peut être étais-ce moi qui avais besoins d’elle… seulement arrivé à Sab Francisco lorsque j'ai pris contact avec ses amis ils ont tous pris une mine défaite pour m'annoncer qu'elle aussi avait été malade mais qu'elle ne s'était jamais réveillé... et mon monde tout entier venait de s'écrouler de nouveau...

"Dans mes draps de chrysanthèmes L'aube peine à me glisser Doucement son requiem Ses poèmes adorés Dans mon lit, là, de granit Je décompose ma vie Délits, désirs illicites L'espoir, le rien et l'ennui Mais pour toujours Pour l'amour de moi Laissez-moi mon... Paradis inanimé Long sommeil, lovée Paradis abandonné Sous la lune, m'allonger Paradis artificiel Délétère, moi délaissée Et mourir d'être mortelle Mourir d'être aimée Emmarbrée dans ce lit-stèle Je ne lirai rien ce soir Ne parl’rai plus, rien de tel Que s'endormir dans les draps Du noir C'est le sombre, l'outre-tombe C'est le monde qui s'éteint L'épitaphe aura l'audace De répondre à mon chagrin Paradis inanimé Long sommeil, lovée Paradis abandonné Sous la lune, m'allonger Paradis artificiel Délétère, moi délaissée Et mourir d'être mortelle Mourir d'être aimée"

    « Si on m'avait dit un jour que sa finirais comme sa... qu'est ce que j'aurais ri !! Ou pas... »


San Francsico... la ville qui a détruit ma vie !! J'aurais put fuir, j'aurais put retourner à New York mais je n'ai rien fait parce que d'une il n'y avait plus rien pour moi à New York et deux même si ma soeur était morte, en restant à San Francisco j'avais l'impression qu'elle était toujours là, avec moi... C'est débile je le sais mais que voulez vous même l'esprit le plus cartésien deviens un peu dingue quand il perd la personne à qui il tient le plus !! J'ai pris un appartement, continuer mes activités de voleuse pour survivre et parallèlement je voyais Jackson se redresser et passer enfin à autre chose en ouvrant une boite de nuit et Zack, lui qui était toujours là pour moi... je sais pas trop ce que j'aurais fais sans lui !! Je me suis reconstruite peu à peu jusqu'à ce jour dans la forêt ou j'ai fais la plus étrange des rencontre. Un homme, il m'est tomber dessus un peu comme sa mais à vrai dire je le connaissais, un de mes contact dans la résistance, m'avait mise au courant que le gouvernement en avait après mon pouvoir et qu'ils avaient envoyer une personne à ma poursuite un scientifique du nom de Lewis. Lorsque j'ai compris qui il était j'ai pas put m'empêcher de lui taper un peu dessus mais étrangement même si j'aurais put, j'ai été incapable de le tuer... Au lieu de sa je l'ai laisser partir mais la curiosité était trop grande et j'ai donc décider de m'introduire chez lui pour aller fouiller un peu, et je me suis laisser surprendre lorsqu'il est rentrer, c'était assez drole de voire sa tête, du moins jusqu'à ce qu'il me trouble au point que je ne prenne la fuite...
Oui j'ai pris la fuite et après sa, je suis retourné chez moi et pendant quelques jours je n'ai plus entendue parler de ce type mais ensuite c'est lui qui s'est introduit chez moi, il a oser s'introduire dans mon appartement... souillé mon espace vital !! La rencontre à été de nouveau assez musclé, il m'a embrasser je lui ai casser le nez et sa a été finis une fois de plus j'ai pris la fuite mais cette fois il avait réussis à ma troubler encore plus !! Il ne cessait de me dire qu'il voulait changer, qu'il avait des sentiments à mon égard... je voulais pas de sa, j'aurais juste voulu en finir et le tuer mais je n'y arrivais pas quoi que je fasse... J'ai passer des semaine à réfléchir et a tenter de comprendre mais en vain et puis je l'ai recroiser à un café, nous avons parler et il m'a proposer son aide afin de détruire le gouvernement, je ne savais pas si c'était un piège ou si vraiment il était sincère mais j'ai accepter et tout s'est bousculer une fois de plus !!
Je me suis retrouver chez lui un soir pour parler d'un plan et au final la discutions à tourné court dirons nous, j'ai craquer et cela à été une nuit des plus mémorable !! La suite... j'ai appris petit à petit à lui faire confiance, je me suis fait à l'idée qu'il m'aimait et indéniablement je l'aimais aussi, il m'a proposer d'emménager avec lui chose que je trouvais trop dangereuse et précipités pour accepter en revanche je n'ai pas refuser le voyage à Vegas ce que j'aurais peut être dut enfin de compte... Cela fait environ 6 mois que nous sommes ensemble et Vagas sa été pour le moins... flippant ?? Au début tout s'est très bien passé, jusqu'à cette fameuse soirée ou nous avons but beaucoup trop et le lendemain nous nous sommes réveillé dans notre chambre d'hotel avec une alliance au doigt... nous étions marié !! A Vegas et nous en avions aucun souvenir !! J'ai explosé, moi la fille qui avait toujours refuser de s'engager j'étais maintenant marié à un homme que je mettais chaque jour en danger... rien que d'y penser j'ai la nausée...

Caractère
...


Qui suis-je ??

Ton Pseudo ?? Ilyria
Ton Age ?? 22 ans
Comment es tu arrivé ici ?? par Fax ?? 02
As tu bien lu le règlement ??
Spoiler:
 

_________________

Miss Nothing...
I am misused, I don’t wanna do be not your slave misguided, I mind it, I'm missin the train. And I don't know where I've been and I don't know what I'm into and I don't know what I've done to me. And as I watch you disappear into the ground my one mistake was that I never let you down so I'll waste my time, and I'll burn my mind on miss nothing, miss everything
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-goddess.e-monsite.com/

Catwoman's Back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uprising, Saison 2 : Search & Destroy :: The Heart of Everything :: Présentations-