Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Rejoignez les membres du staff sur Never Enough & Our Solemn Hour.

Partagez|

No one learns from your mistake { CALLI&&JUDE }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

OMG it's
Jude Duncan


© Crédits : © ??
Messages : 38
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 30
MessageSujet: No one learns from your mistake { CALLI&&JUDE } Mar 16 Aoû - 16:21

    Hey Jude…. C’est la vieille chanson des Beatles… Plus d’un siècle et toujours d’actualité. Ma vie c’est comme une chanson triste… avec des moments joyeux. Ou pas en fait. Je n’ai pas vraiment a me plaindre. J’ai une bonne vie… assez bonne oui. Bon disons que soigner des gens c’est gratifiant. Vraiment gratifiant, c’est agréable. Et je fais ça bien en plus. C’est un peu la vie dont j’ai toujours révé. Malheureusement… on ne peut pas toujours sauver tout le monde. C’est dommage, mais c’est le cycle de la vie… C’est le cycle de toute vie. Ma jeune protégée… Protectrice est morte. Enfin, je n’en sais rien, mais je sais qu’elle était sur Alcatraz le soir où ça a explosé… je sais qu’elle… n’a pas survécu. Je le sens. Parce que je ne l’ai plus revu après le moment ou elle m’a projetée hors de mon labo pour me protéger d’une déflagration. Je vis avec sa mort sur la conscience, et elle pese bien plus que toutes les vies que je n’ai pas pu sauver avant celle la. C’est comme si c’était moi qui l’avait tuée.

    Peut être qu’a force de porter les gens sur ma conscience, je vais trouver ça trop lourd. Je n’en sais rien. Je veux porter le poids du monde sur mes epaules, et faire de ma vie quelque chose de bien.

    Ce soir c’est une nouvelle personne que je veux porter sur mes epaules. Façon de parler bien sur. C’est cette fille, Callista, cette… cobaye du gouvernement. Cette fille qui bosse pour eux,et qui croit bien faire. Elle n’a pas voulu s’echapper. Je ne sais pas pourquoi elle n’a pas voulu s’echapper. Moi je l’aime beaucoup. Je ne veux pas qu’il lui arrive quelque chose, j’aurais aimé qu’elle s’enfuit avec moi, j’aurais pu m’occuper d’elle. Je suis douée pour m’occuper des gens. Je me fiche que les gens la trouvent bizarre ou quoi que ce soit, pour moi elle est une amie, et une amie que j’ai malgré moi du laisser la bas. J’ai décidé de partir, elle n’a pas voulu faire de meme. Hugh.

    Alors j’ai décidé de ne pas m’arreter à un tant pis. Et de continuer d’essayer de la persuader. C’est peut être une cause perdue, mais au fond, quelqu’un n’a t’il pas dit qu’une cause n’était vraiment perdue que quand on cesse d’y croire. Et moi j’y crois. Je crois que l’humanité…. Non je crois que je peux la sauver elle. Son ame, et son corps. Je crois que je peux la sortir de cette société… Je suis… C’est mon métier en somme. Mais la ca depasse un peu le serment d’Hypocrate. C’est ma sentimentalité d’être humain.

    Je lui ai donné rendez vous dans une brasserie/restaurant, boire un café ensemble, manger quelque chose entre amies. Et peut être que j’arriverai à la convaincre… oui peut être.

    Hum.

    Doucement je gare ma voiture devant un des petits restos’ du centre ville. Jolie ville San Francisco. Je n’aime pas vraiment m’y promener seule. Enfin… Ca dépend les jours. Parfois la solitude me sied. Et puis de toute façon, ma voiture est une voiture à deux places, pas de place pour les grandes excursions en groupe… Ah.. Je deblatere. Bon, je suis a l’heure. Pile à l’heure, je rentre et m’asseois à une table… J’suppose que je n’attendrai pas longtemps, elle est assez ponctuelle aussi. Allez, ça va être sympa de boire un verre, manger un truc entre amies. Oui… hein.



Dernière édition par Jude Duncan le Dim 28 Aoû - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

© Crédits : © Ilyria - Psychadelya
Messages : 67
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 28
Localisation : Alcatraz
Emploi : Scientifique
MessageSujet: Re: No one learns from your mistake { CALLI&&JUDE } Mar 16 Aoû - 17:25

Ces derniers temps... les choses sont étrange !! En fait tout est bizarre, sa va du comportement des gens aux choses qui m'entourent... non promis je n'ai rien pris, je suis à peu près lucide il me semble, je ne vois aucun lapin blanc partir en courant et en clamant qu'il est en retard donc c'est que je dois être lucide !! En fait ma tête va bien, c'est le monde qui ne tourne plus rond à présent, il faut croire que ce virus Alpha rend les gens complètement dingue !! En plus mon laboratoire à été complètement anéantie et avec lui toutes mes recherches, je n'ai plus la moindre nouvelle et j'ignore ce qui est arrivé à mes patients, même à ceux aux quels je tenais, Shane, ou encore Alec. Tout cela est frustrant en plus la seule amie que j'avais à Alcatraz s'est enfuie après avoir longuement essayé de me convaincre de faire de même et aujourd'hui je savais qu'elle se trouvais sur la liste noir du gouvernement, autrement dit, la liste des gens à abattre. J'ai un peu peur pour Jude, je l'aime bien elle est une des rares à ne m'avoir jamais juger !! Et puis il y a Jason Brinks, le pire de tout les militaire de cette organisation, le plus violent et le plus sadique et il s'avère que je l'ai sauver... je ne sais pas vraiment si j'ai bien fais dans le fond mais ce n'est pas dans mon caractère de laisser mourir une personne, je suis quelqu'un de bien, quelqu'un de gentil. Jude refuse de comprendre pourquoi je ne veux pas fuir avec elle, elle ignore ce qu'il se passe à présent dans les laboratoires, elle ignore que nous n'avons presque plus de cobaye humains puisque le gouvernement à fait tuer presque tout ceux qui n'avait pas put s'échapper, qu'il y avait de moins en moins de prisonnier au profit de plus en plus de mort et qu'a présent la nouvelle politique était la tolérance zero envers tout ceux qui étaient contaminés !! C'est cela qui m'a pousser à cacher à mes supérieurs que plusieurs soldats étaient contaminés, cela qui me poussais chaque jour à résister à mon envie de fuir cet endroit atroce, parce que je sais qu'ici je suis utile et que je peux aider !! C'est à vrai dire, la première fois depuis des années que je me sens vraiment utile à quelque chose, et ce malgré le danger qui me guette et les risques que je prend chaque jours. Après tout, ces risques, je peux bien les prendre sachant que j'ai bosser durant des années pour ces enfoirés sans me rendre compte de rien du tout !!

Mais ce soir, je devais rencontrer Jude et ce n'étais pas une chose simple car les membres du gouvernement n'étaient pas très enclins à nous laisser sortir, on se sentais même un peu comme des rats de laboratoire, pire que les prisonniers parfois !! Mais dernièrement j'avais aider assez de garde en cachant le fait qu'ils avaient contracter le virus Alpha, pour me permettre de m'éclipser quelques heures sans que personne ne s'en rende compte !! J'étais dons sortis en remerciant Mathew Addison qui était de garde ce soir et j'avais marcher jusqu'à la rue voisine avant de prendre un taxi qui m'avait amené jusqu'au centre ville ou je devais rencontrer Jude afin de parler autour d'un café. Cela faisait longtemps que nous n'avions pas fait sa, depuis l'explosion de l'ancien labo en fait, en même temps sa devenait de plus en plus dure de se voir comme elle ne travaillait plus avec moi... Mais sa me faisais toujours plaisir de la voir et de discuter un peu avec elle. La taxi me déposa devant le centre commercial et je descendis en entrant dans le bâtiment avant de me rendre au café ou je vis que Jude m'attendais déjà à une table. Je m'approchais doucement avec un léger sourire en disant :


« Jude... sa me fais plaisir de te revoir !! »

Et d'ailleurs je n'aurais pas imaginé que sa me ferrais aussi plaisir, je me sentais comme une gosse qui revoit une personne de sa famille pour la première fois depuis des mois... peut être que ce dernier mois au labo m'avait plus atteinte que je ne voulais me l'admettre... peut importe, Jude n'avait pas besoin de savoir sa, je savais déjà ce qu'elle avait à me dire et sa allait être assez difficile pour moi de refuser !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

OMG it's
Jude Duncan


© Crédits : © ??
Messages : 38
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 30
MessageSujet: Re: No one learns from your mistake { CALLI&&JUDE } Dim 28 Aoû - 8:53

    Quand elle arriva j’étais nonchalement entrain de jouer avec le menu du petit café. Une carte banale quoi.. .Rien de transcendant, mais j’aimais bien avoir quelque chose à manipuler entre les mains. Ouais bah… On ne se refaisait pas. Sa phrase me sortie de ma torpeur et je me levais sans répondre au départ, me contentant de la serrer dans mes bras. « Je suis si contente de te voir aussi, t’as pas idée. » A vrai dire… Je l’avais serrée dans mes bras machinalement, ça me faisait tellement de peine de ne plus la voir aussi souvent. Ah ouais…. Elle m’avait vraiment manquée. C’était comme une petite sœur après tout. Comme une amie tellement proche qu’elle est plus importante que de la famille. Ouais c’était ça. J’étais contente.

    Doucement je me rasseyais l’invitant à faire de meme. Non, je n’allais pas l’aggresser dés le début de la conversation, à propos de son boulot. Nan. J’étais quand meme quelqu’un de civilisée, et j’avais bien envie de gouter leurs cookies .. Ils seraient forcément meilleurs que les miens. Ouais bon… C’ést pas dur on le sait non ? Je soupirais un peu, blasée par mes pensées. C’était… bizarre de vivre seule, de ne plus vivre au labo en compagnie de tant d’autres gens. C’etait… une expérience étrange, mais finalement je m’en sortais bien. A part pour les plats que je faisais bruler. Cela dit… La livraison et les conserves ça marchait bien aussi. Mouarf.

    « Comment tu vas ? Ca se passe bien la bas.. ? » La bas… Sous entendu le nouveau labo. Oui… Bon okay, j’avouais tout, je ne dormais pas bien depuis que j’étais partie… Et ça n’avait rien à voir avec les bruits que l’on entendait dans les rues. Non, je dormais mal parce que je savais que c’était dangereux, que j’avais fuis un lieu de danger intense, et que j’y avais laissé une amie. C’était… désespérant. J’aurais du la forcer à me suivre à l’époque. Enfin… Je n’étais pas ce genre de femme… Je pouvais juste essayer de la … persuader ? Gentiment. Ouais. Ca marcherait peut être aussi non… ? Je commandais un café à la serveuse qui venait de passer, attendant qu’elle prenne sa commande elle aussi, et une fois que j’étais sure qu’il n’y’avait plus personne autour de nous, je la regardais droit dans les yeux. « Si je te propose de quitter ton travail et de venir m’aider, moi à faire ce que je fais… Tu refusera une fois de plus je suppose ? » . Avec anxiété j’attendais sa réponse .. .meme si j’étais sure au fond qu’elle refuserait une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

© Crédits : © Ilyria - Psychadelya
Messages : 67
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 28
Localisation : Alcatraz
Emploi : Scientifique
MessageSujet: Re: No one learns from your mistake { CALLI&&JUDE } Lun 29 Aoû - 9:12

La vie, parfois elle est étrange, c'est vrai, qui aurait put croire que le monde tournerait aussi mal dans le fond ?? Tout le monde savait très bien que nous courrions droit à la catastrophe mais personne n'aurait imaginé sa !! Moi la dernière d'ailleurs, j'étais la reine des pauvres filles naïve lorsque je m'y mettais, pour preuve, j'avais été persuadé que le gouvernement m'avait engager pour aider, pour trouver un remède et sauver les gens contaminés, alors qu'en fait tout ce qu'ils avaient toujours voulut c'est les détruire sans trop se poser de questions, ils avaient abandonné l'idée de les sauvé et s'étaient servie de mes travaux afin de mettre au point un nouveau virus destiné à tous les détruire, mais malheureusement pour eux, cela avait été un échec. Le seul virus qu'ils avaient réussis à mettre au point était le virus Alpha et ce dernier avait tuer des contaminés certes mais également des humains normaux !! Je n'avais encore jamais travaillé sur ce virus, je ne savais pas trop pourquoi mais il me faisait un peu peur, je me savais immunisé contre le HGV mais je ne savais pas vraiment ce qu'il en était pour l'Alpha donc je préférais pour l'instant rester loin de ce virus, comme la plus part de mes confrères d'ailleurs. Oué dans le fond moi j'avais vraiment pas vue venir grand chose, et je m'en voulait d'avoir été aussi idiote, à un point que vous n'imaginez même pas !! Aujourd'hui je me retrouve piégé dans un laboratoire à jouer double jeux sans avoir de nouvelles de Jude ou encore d'Alec... et encore moins de Shane !! Bien sur que c'était difficile et bien sur qu'ils me manquaient tous, mais avais-je vraiment le choix ?? Il fallait bien que je rattrape mes erreurs passé et que j'aide un maximum ceux qui restait, comme ses militaires qui étaient sains et haïssaient les contaminés et qui du jour au lendemain se retrouvent eux aussi contaminés... ce sont les plus perdu, les plus abattus, ils savent exactement ce qui les attends si jamais j'ai le malheur de dire à leurs supérieurs ce qu'ils sont, mais j'ai décidé que même eux avaient le droit d'être sauvé... qui serais-je pour jouer à dieu et décidé de qui doit mourir et qui doit être sauvé ?? Et puis dans un sens, j'aimais me dire que chacun peut changer s'il le veut, que tout le monde à droit à une seconde chance. Pour l'instant je ne voyais pas vraiment de changement chez ses gens là, mais qui sais, peut être qu'un jour cela finirait par se faire.

Donc oui, je comprenais très bien l'inquiètude de Jude à mon sujet, cependant j'aimerais qu'elle comprenne l'importance de ce que je faisais là bas et aussi que j'avais changé, murit en quelque sorte et que malgré mon soucis mental, j'avais la force de continuer et de faire ce que je pensais bien de faire !! Jude était un peu comme... la mère que j'avais jamais eu, sa avait été la seule à ne jamais me trahir ou m'abandonner, d'ailleurs nous risquions toutes les deux gros si on nous surprenaient ensemble ici, mais elle risquait bien plus que moi, aux yeux du gouvernement elle était une déserteuse, ce qui pouvait lui couté le rang de trahison et tout le monde sait que la trahison peut couté la peine capitale... Mais je préférais ne pas penser à sa, me concentré sur le moment présent, Jude venait de se lever et de me serrer dans ses bras, en général je ne suis pas très fan des contacts physiques, mais pour le coup, elle m'avait tellement manqué que je me laissais aller à lui rendre son étreinte. Je m'assis ensuite à la table en face d'elle, je la vis me regarder d'un aire inquiet et jouer avec le carton sur la table comme si elle était stressé, je posais alors ma main sur la sienne pour qu'elle arrête de trifouillé ce truc et je la fixais avec un sourire rassurant avant de dire :


« Je vais bien, ne t'en fais pas pour moi !! Tu sais j'ai changé, j'ai compris beaucoup de choses et soit sur que plus jamais ils ne se serviront de moi !! Mais et toi, où en sont tes recherches ?? Tu sais que si tu as besoin d'aide... »

Je retirais ma main de la sienne en continuant de la fixer, elle était inquiète pour moi et moi je l'étais un peu pour elle aussi, je savais qu'elle fréquentait des contaminés et qu'elle menait ses propres recherches, et je savais également que cela pouvait être dangereux... elle me demanda alors une fois de plus si je voulais quitté mon boulot et je souris un peu plus en baissant les yeux avant de répondre :

« Je suis désolée, mais je ne peux pas. Tu imagine pas le nombres de contaminés en plus qu'il peut y avoir, et je me dois de couvrir ses gens et de les protéger... Si je ne le fais pas, tous mourront et sa je refuse que sa arrive !! »

Je relevais les yeux, guettant sa réaction avant de reprendre d'un ton rassurant :


« Mais ne t'en fais pas, sa se passe bien et regarde moi, ai-je l'aire d'aller mal ?? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

OMG it's
Jude Duncan


© Crédits : © ??
Messages : 38
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 30
MessageSujet: Re: No one learns from your mistake { CALLI&&JUDE } Ven 2 Sep - 8:35

    Callista, c’était un peu comme ma fille. Une sorte de lien unique nous liait. Alors oui bien sur, ça semblait complètement ridicule quand je disais ça comme ça, mais il aurait fallu voir… ? En tout cas une chose était sure je ressentais pour elle une énorme affection. Elle était une des personnes qui comptaient le plus pour moi. Et ça suffisait à me rendre heureuse de la voir. Malheureuse aussi… d’ailleurs. Parce que je savais qu’elle était en danger et ça me faisait peur…. Cela dit, j’étais en danger moi aussi, d’ailleurs si j’étais condamnée pour trahison on pourrait dire au revoir à ma tête. Ou pas. Parce que je trouverai un moyen de fuir. Il y’avait toujours un moyen de fuir. Bien sur… Rah… Il fallait que j’arrete de trop penser. Je soupirais un peu. La serrer quelques fractions de minutes dans mes bras m’avait donné envie de ne plus la perdre de vue. J’étais rongée d’inquietude.

    Mais je soupirais un peu, aujourd’hui serait encore une demande perdue dans le vide. Une de plus. Je ne savais pas si je devais les compter au fond… Ca ne servait à rien du tout. Et alors que stressée , je jouais toujours avec le menu elle posa sa main sur la mienne. Ca me calma un peu… Mais juste un peu… Je me mordais la lèvre avant de parler.

    « J’ai changé moi aussi. Et la seule aide dont je pourrai avoir besoin c ‘est pour faire la cuisine. »

    Oui bien sur… Je tentais un peu l’humour.. Qui ne tente rien, et bien… n’a rien n’est ce pas ? Reflexion à la con, je soupirais un peu, avant de reprendre mon sérieux.

    « Mes recherches avancent plutôt bien, enfin… J’aide des gens, c’est ce que j’ai toujours voulu faire… Je les aide non pas à perdre ce virus mais a le contrôler, c’est peut être pas la solution, mais en attendant c’est un bon palliatif. »

    J’étais un peu blasée de tout ce qui se passait, et dire que le monde avait changé si bruquement… Et dire que nous vivions dans une époque complexe et désagréable. Que… Oh qu’importait, je pensais trop, j’étais une vieille dépressive parfois, et je n’avais pas envie de me mettre à pleurer, la en plein milieu d’un café, en face de Callista. Ca aurait été… ridicule, une femme de mon age qui se met à chialer. Mais c’était ridicule d’en imaginer la possibilité non ?

    Enfin, comme je m’y étais attendu elle refusait de quitter son travail. Au fond, ce n’était pas si mal parce qu’elle faisait quelque chose d’utile la bas, mais… J’aurais preferé que quelqu’un d’autre le fasse… Quelqu’un qui ne soit pas elle. J’avais pas envie qu’elle risque sa vie. C’était égoïste… Surtout que je risquais la mienne aussi. Ouais mais bon, que voulez vous… On a tous nos petits moments d’egoisme non ?

    Cela dit, elle n’avait pas tort… Elle n’avait pas l’air d’aller mal, elle reflétait juste dans ses yeux ce que je lisais dans les miens, la lassitude.

    « Tu as l’air d’aller… Aussi bien que moi. Je ne sais pas si c’est positif ou négatif. »

    Je souriais un peu, et jouais avec mon sucre avant de le mettre dans mon café. Oui, mes mains bougeaient d’elles même parce que j’étais très stressée… M’enfin.

    « Tu sais que si tu change d’avis, j’ai toujours de la place à la maison… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



OMG it's
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: No one learns from your mistake { CALLI&&JUDE }

Revenir en haut Aller en bas

No one learns from your mistake { CALLI&&JUDE }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uprising, Saison 2 : Search & Destroy :: The City by the Bay :: East District :: Towncenter-