Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
Rejoignez les membres du staff sur Never Enough & Our Solemn Hour.

Partagez|

Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

© Crédits : © Ilyria ♥
Messages : 104
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 30
MessageSujet: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Ven 2 Sep - 10:15

And I’m terrified but I’m not leaving • • •

J'ai peur... J'ai peur car j'ai oublié ce que je suis... Et les gens passent autour de moi, les hommes , les femmes... Des enfants peut être... Mais moi je marche la tête basse , j'ai les mains dans les poches de mon sweat shirt et la capuche sur la tête... Je marche seul, et personne ne me regarde, parce qu'ils doivent penser que je suis un junkie. Tant pis. D'ailleurs je me demande d'ou viennent ces idées , ces mots qui passent dans ma tête. Junkie, Regard des autres. Ca doit etre des souvenirs, ça doit être des traces de mon passé peut être. Aprés tout.. J'ai l'intelligence d'un homme mais la mémoire d'un gamin ,c'est assez dur à supporter. C'est ma vie maintenant depuis 18 mois, mais... tous les mois emprisonné au moins je n'étais pas livré au monde. Ca faisait moins peur.

Parce que maintenant j'avais peur de tout. J'avais peur de mon ombre, j'avais peur de moi... J'avais peur de m'approcher des gens parce que la moindre chose me faisait lancer des etincelles sur les gens autour de moi.

Quand j'étais à Alcatraz, ils nous diffusaient parfois des dessins animés pour les enfants, il y'avait un dessin animé avec un gamin qui était accompagné de plein de creatures avec des pouvoirs divers, l'une d'elle une petite souris jaune lancait des etincelles... A cause de mon pouvoir, les autres gamins ont commencés à m'appeler ainsi : Pikachu. C'était plutot marrant d'ailleurs. Oui... Donc, mon pouvoir..? Il m'effrait lui aussi, j'arrive à manipuler l'electricité je crois. Je suis sur que je pourrais faire de grandes choses, mais je n'arrive a rien a part lancer des etincelles et carboniser les gens à cause de mes eclairs.

C'est pour ça que ça fait si peur... C'est pour ça que je ne dois pas m'approcher des gens. Imaginez un gamin qui me saute sur les epaules et qui m'effrait... Ca ferait du poulet roti. Ca ferait... Quelque chose de trés mauvais je suppose. Enfin, pour le moment ce n'est pas le cas, je cours un peu dans la foret... Au moins, j'ai quitté les voies frequentées de la ville, et meme les sentiers touristiques. Je me retrouve enfin seul, dans des chemins peu connu. Peut être que je vais me perdre... Je me retrouverai toujours, j'ai un sens de l'orientation inné. Je ne sais pas d'ou il me vient, peut etre de mes années militaires. Ils disent tous que je l'ai été. C'est peut etre le cas. J'en sais rien moi. J'en sais rien. Ca fait mal à la tête de trop penser....

Et je continue de courir un peu, je suis... libre, et je me sens bien. Oui, pour une fois...


Dernière édition par Aiden K. Von Rembrandt le Sam 1 Oct - 8:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel QueenPills and thrills and acting smart

avatar


© Crédits : © Ilyria
Messages : 270
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 28
Localisation : San Francisco
Emploi : Mercenaire à son compte
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Ven 2 Sep - 10:52

Un journée de plus qui se terminé... une journée pendant laquelle j'avais dormis tout le temps, dans ma cellule... ils ont beau appeler sa une chambre, pour moi c'est une cellule, après tout j'ai le droit à un garde qui vient m'ouvrir chaque soir pour que je sorte et que je prenne mes ordres... tout le reste du temps je suis enfermé, je n'ai aucun moyen de sortir et de m'évader de cet endroit !! Ils m'ont collé des puce GPS un peu partout et à cause de ma régénération cellulaire je n'ai plus aucune marque, du coup je n'ai pas la moindre idée d’où elles se trouvent !! Je suis coincé... cela fait des années maintenant que je suis coincé, depuis que j'ai capituler face à mon frère et que j'ai décidé d'intégrer l'armé Française !! Ce fut la plus grosse connerie que j'ai jamais fait de ma vie, d'ailleurs en parlant de mon frangin... je savais même pas ou il était en ce moment, surement quelque part en ville à faire le sale boulot de ses connards du gouvernement... il avait toujours été le plus docile de la famille, celui qui obéit aux ordres sans poser de questions et qui se fait plaisir en le faisant... parfois je me demandais si j'avais pas été adopter !! Je levais les yeux au ciel en soupirant en attendant le garde qui devait venir m'ouvrir, sa faisait quelques semaine que je ne dormais presque plus, du coup je passais mes journée à tourné et virer dans ma cellules, tout en réfléchissant et quand j'avais vraiment pas le morale je prenais une lame de rasoir et m'infligeais des coupure un peu partout qui se refermais dans la seconde qui suivait... j'étais maudite, je crois que c'est le mot parfait pour décrire ce qu'il m'arrivait !! Le type arriva enfin et je sortis de ma cellule pour aller directement dans le bureau de mon connard de supérieur, ce dernier sans même un salut me tendis des photos. Je les pris et les regardent, elles montre un type, un type que je connais d'ailleurs, je n’oublie jamais un visage et lui je l'avais rencontrer il y a environ trois ans lorsque j'étais en mission en Iran avec l'armé Française... c'était un militaire !! Cependant je ne montrais pas que je le connaissais et d'un ton nonchalant je lançais :

« Qui est-ce ??
- C'est personne, c'est une cible à abattre !! »

Parfois il est inutile d'en demander plus... je gardais alors les photos et je sortais jusqu'au garage de la base ou je pris ma jeep afin de partir à la recherche de ce type. Il s'appelait Aiden si je me souvenais bien, je ne le connaissais pas plus que sa, on avait juste un peu sympathisé il y a trois ans mais rien de plus. Je ne savais pas trop ou le trouver ni même ce que j'allais pouvoir faire de lui, je n'allais pas le tuer... ce type ne m'avait jamais rien fait de mal, d'ailleurs je l'appréciais même à l'époque !! Je détestais vraiment ce boulot et ces connards qui me prennent pour leurs machines à tuer personnelle. Je conduisais alors jusqu'à la limite de la ville, autrement dit la limite de la quarantaine, jusqu'à la forêt qui bordait la ville. Je savais pas trop pourquoi mais là bas je me sentais bien, j'étais seule avec pour seule compagnie les arbres et cela me permettait de réfléchir. Je garais alors la jeep sur le bas cotés et je descendis en entrant dans la forêt, je m'enfonçais doucement à travers les arbres, dans un sens c'était comme si ses arbres me protégeais, je me disais que le signale de mes puces GPS devait être brouillé par la hauteur des arbres et qu'ici personne ne saurait ce que je fais !! Je continuais alors à avancé jusqu'à ce que je sente une présence non loin de moi, une personne qui courait, je pouvait l'entendre respirer bruyamment et je me demandais s'il avait quelqu'un à ses trousses... je sentais que sa allait pourrir ma nuit sa !! je m'approchais alors doucement pour voir passé un type que je n'étais pas du tout attendue à croiser ici !! Aiden... moi qui était venue ici pour réfléchir à la marche à suivre, voilà que le destin me le collait directement dans les pattes !! Je regardais en l'aire avant de dire :

« Espèce d'enfoiré !! »

Je m'approchais alors un peu plus de manière à mettre sur son chemin et qu'il s'arrête. J’espérais qu'il allait s'arrêter, j'avais pas envie de lui courir après...

_________________


Stairway to the Skies...
Seven seconds to the rise san't believe I'm still alive and heaven was waiting for me I thought this would be the end but I know you'll understand all that is keeping me here. I dream of a stairway to the skies my angel is coming down from heaven to take me I reach out but then you fade away whenever you call for me know that I'm only one step behind. I sense this time I may have changed but one this still remains I'm torn and the hate still lingers I slowly start to realize we won't reunite I still have to march on through...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

© Crédits : © Ilyria ♥
Messages : 104
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 30
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Sam 3 Sep - 10:03

J'ai peur... de blesser quelqu'un. J'ai peur... de me blesser moi même. J'ai peur d'être repris, mais j'ai peur de vivre dans ce monde. Je ne sais pas vraiment quoi faire. Je ne sais pas qui je suis non plus. Mais je cours... Je galope pour oublier le monde autour. Je ressens les vibrations de la terre. J'aspire de l'air dans mes poumons... Je respire. Je suis bien. Je planerais presque... C'est si paisible pour le moment, et je suis si bien la... Sans personne pour m'effrayer, sans personne pour me parler... Sans personne pour...

Je pousse un cri soudain, il y'a une femme au milieu du chemin, et c'est plus fort que moi, j'ai eu peur, des decharges electriques partent sur elle sous la forme d'eclairs bleus... Je crois que je l'ai tuée. Je crois que... Je m'approche d'elle. Je crois que j'ai peur... Je la regarde un peu. Je crois que je la connais. Je suis terrorisé. Je suis un sombre crétin. Un imbécile. Une rature qui ne sait meme pas maitriser son pouvoir. J'ai encore tué quelqu'un . Je ne voulais pas. Je ne veux jamais. je comprends ce qu'ils disaient dans les laboratoires, je suis dangereux. Il faudrait que quelqu'un m'aide, mais il faudrait pour ça que je laisse quelqu'un m'approcher. C'est pas facile. J'ai tellement peur des gens. Le moindre mouvement et j'envoie des decharges... C'est .. electrique comme ambiance, pardonnez moi le jeu de monde.

• S'il vous plait... Ne soyez pas morte...

Je m'approche un peu de la fille. J'espere vraiment qu'elle est vivant, que je ne l'ai pas tuée. Mais si elle est vivante, elle voudra se venger, elle tuera le mechant contaminé que je suis... Je la regarde de plus pres. Elle est plutot jolie. Voir meme sacrement belle.. Mais je ne connais pas vraiment le desir. Ou plutot... Ce n'est pas vraiment le moment, elle est a terre a cause de moi. Mais elle respire. Et les brulures qu'elle a sur le corps par ma faute ne semblent pas la gener...

Du coup j'ai peur... Encore plus. Et je me recule brusquement. Je ne sais pas comment reagir.... Je m'asseois par terre... Et je regarde. En attendant qu'elle se releve parce que je suis sur... qu'elle va se relever.

J'ai peur...




Dernière édition par Aiden K. Von Rembrandt le Sam 1 Oct - 8:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel QueenPills and thrills and acting smart

avatar


© Crédits : © Ilyria
Messages : 270
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 28
Localisation : San Francisco
Emploi : Mercenaire à son compte
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Dim 4 Sep - 16:46

C'est dingue le nombre de décisions débile et irréfléchis qu'on peut prendre quand on sait que quoi qu'il nous arrive on survivre... et sa s'en était indéniablement une !! Je savais pas ce qu'était Aiden, à l'époque ou je l'avais connue il était comme moi, une personne normale mais depuis peut être que cela avait changer et si le gouvernement le voulait mort c'est qu'il devait avoir un dons et plutôt puissant d'ailleurs. Mais je n'eu pas à attendre longtemps avant de savoir de quoi il s'agissait, visiblement je l'avais surprise et il venait de pousser un crie de peur et de surprise en me voyant sur son chemin, de même que des éclaires qui me frappèrent de plein fouet. La douleur fut intense mais relativement courte et une fois de plus je sombrais dans les ténèbres. Je savais ce que sa voulait dire à présent, sa m'était arrivé tellement souvent ces derniers temps... j'étais morte, encore une fois mon cœur venait de cesser de battre. Mais je savais aussi que cela n'allait pas durer... et quelques secondes seulement plus tard je commençais à reprendre conscience, j'entendais une voit étouffé prier pour que je ne sois pas morte, Aiden... il ne contrôlait pas son dons et m'avait foudroyé sans le vouloir, au moins c'était une bonne nouvelle, peut être que n'aurais pas à le tuer... ma respiration revint alors d'un coup et ma poitrine se souleva alors que je reprenais mon souffle, la douleur revint aussi mais elle se faisait de moins en moins intense chaque seconde, les brûlure infligé par l'électricité étaient en train de guérir. Je sentais une présence à proximité de moi mais lorsque j'ouvris les yeux, il n'y avait personne, je me redressais alors un peu et je put voir Aiden assis à un mètre de moi, il avait l'aire mal en point, je pouvais clairement voire qu'il se sentait coupable et qu'il avait peur. Je me redressais alors un peu plus pour finir par m'assoir à mon tour, je passais une main dans mon cou toujours douloureux, je sentais les brulures sous mes mains mais celles ci étaient en train de s'estomper et quelques minutes plus tard je n'avais plus mal du tout. Je levais alors les yeux vers Aiden afin d'essayé de comprendre ce qu'il se passait, mais j'avais la vague impression qu'il ne se souvenait pas de moi...

« Aiden... est ce que sa va ?? »

OK je l'avoue, question con puisque que c'était moi qui venait de me faire foudroyé, mais moi j'allais clairement bien alors que lui n'avait pas l'aire d'aller bien du tout !! Je me relevais doucement en m'époussetant avant de m'approcher doucement de lui tout en gardant tout de même une certaine distance, je voulais pas me retrouvé à terre de nouveau !! Je m'accroupis alors afin de pouvoir le regarder dans les yeux et d'une voix le moins agressif que je le pouvais je lançais :

« Tu te souviens de moi ?? Jordan... on s'est rencontré y a environ trois ans en Iran... »

Visiblement je parlais dans le vide, il n'avait pas la moindre idée de qui j'étais et semblait toujours choqué par ce qu'il venait de se passer, je pouvais le comprendre dans un sens, sa surprenais toujours les gens quand ils pensaient m'avoir tuer et que je finissais par me relever sans le moindre mal... Même moi parfois sa me choquait... quoi qu'il en soit je devais trouver le moyen de le faire parler et d'en savoir un peu plus sur lui, après tout j'avais pour mission de le tuer... mais je n'avais aucune envie de le tuer !! L'expression de son visage, sa terreur, son incompréhension... j'avais l'impression de me voir un mois plus tôt lorsque je m'étais réveillé après mon suicide !! Je pouvais facilement comprendre ce qu'il traversait et je devais le mettre en confiance. Je pris alors une autre décision stupide et sans crier garde je m'approchais de lui et lui saisie le bras. Comme je l'avais prévue l'électricité me traversa et la douleur fut encore plus intense que tout à l'heure, je serrais alors les dents alors que de nouvelles brûlures apparaissait sur mon visage, mais quelques secondes plus tard, je ne savais pas si c'était mon corps qui s'était adapter à la douleurs ou lui qui avait trouver comment cesser, la douleurs cessa et les brûlure s'effacèrent... je repris mon souffle une fois de plus sans le lâcher avant de dire :

« Tu vois... tu peux pas me faire du mal !! »

Je lui adressais un sourire, il fallait vraiment qu'il se détende un peu et me fasse confiance, sinon je n'aurais pas d'autres choix que de le tuer, et sa je ne le voulais pas...

_________________


Stairway to the Skies...
Seven seconds to the rise san't believe I'm still alive and heaven was waiting for me I thought this would be the end but I know you'll understand all that is keeping me here. I dream of a stairway to the skies my angel is coming down from heaven to take me I reach out but then you fade away whenever you call for me know that I'm only one step behind. I sense this time I may have changed but one this still remains I'm torn and the hate still lingers I slowly start to realize we won't reunite I still have to march on through...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

© Crédits : © Ilyria ♥
Messages : 104
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 30
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Lun 5 Sep - 21:32

    Elle etait pas morte, dites moi qu’elle etait pas morte… ? Je ne voulais pas avoir causé la mort de quelqu’un. Surtout pas d’une jolie fille… Je ne voulais pas. Je ne voulais pas. Je ne … Bon okay on a compris que je ne voulais pas. Ca suffit maintenant, j’en avais marre aussi d’être le pauvre petit gars appeuré. Okay j’avais peur… Mais j’étais un homme merde. Et les hommes ça n’a pas peur comme ça. Alors j’allais presque… Prendre le corps dans mes bras et marcher jusqu'à.. jusqu'à quelque part. Jusqu'à la ville peut être. Mais finalement non. Parce qu’elle se relevait et que moi je ne bougeais toujours pas… Et en plus elle me demandait si j’allais bien. Et … Hey mais elle connaissait mon nom, et moi je ne la connaissais pas. Je la regardais presque un peu… etrangement.

    • Comment tu me connais ?

    Okay.. En sachant que JE venais de la foudroyer… C’était méchant de ma part de lui parler comme ça… Et je me foutais une grosse claque à l’interieur. Et je la regardais. Okay, j’etais un peu comme paralysé. Je réalisais petit à petit ce qui s’etait passé. Qu’ets ce qu’elle foutait.. ? Comment elle avait fait pour se relever aussi vite… ? Et surtout comment elle avait fait… pour se relever. Et maintenant elle était face a moi… et elle me parlait doucement. Calmement. Elle me parlait… sans agressivité.

    • Tu… vivante.

    Je devais avoir l’air un peu… Stupide okay. Et en plus elle me disait qu’elle se souvenait de moi, elle me disait qu’elle m’avait connu. Peut être qu’on s’etait connu oui. Je la croyais. Je ne me souvenais de rien. Je la regardais… Totalement perdu. Ca se lisait dans mes yeux… J’étais perdue, vraiment. Je … Enfin, je ne me souvenais pas d’une aussi jolie femme. C’était quand même, sacrément triste non ? Enfin moi je trouvais.

    • Je ne me souviens de rien.

    La tristesse se lisait dans mes yeux , en même temps que le sentiment d’être totalement étranger dans ce monde. Mais pourtant j’essayais de me concentrer sur elle, sur ce qu’elle disait.. D’un coup, elle me touchait. Et elle se prenait une grosse decharge. Oh Merde… Je me reculais brutalement.

    • Mais ça va pas la tête ?

    Et puis elle me regardait, elle n’avait plus rien… Oh mon dieu mais… Reflexion logique… Elle devait avoir un pouvoir. Ca devait être ça… C’était… pratique. Je ne la lâchais pas du regard et je touchais sa joue comme pour… savoir, vérifier si elle était bien humaine. Bien … réelle ?

    • Tu ne devrais pas rester. Je suis dangereux !

    Non.. meme si je ne pouvais pas la blesser… J’étais sur que j’étais quand meme un danger. J’étais sur que… j’étais nocif. Mais en meme temps… elle pouvait peut être… m’apprendre qui j’étais non ?

    • Je ne sais plus qui je suis.



Dernière édition par Aiden K. Von Rembrandt le Sam 1 Oct - 8:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel QueenPills and thrills and acting smart

avatar


© Crédits : © Ilyria
Messages : 270
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 28
Localisation : San Francisco
Emploi : Mercenaire à son compte
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Mar 6 Sep - 10:04

Je ne savais pas trop dans quoi je venais de me foutre mais j'avais un mauvais pressentiment sur toute cette histoire, et cela n'était pas seulement dut au fait qu'il avait tenter de me griller deux fois... Il me regardait comme si je débarquait d'une autre planète, comme s'il ne m'avait jamais vue... bon OK on avait jamais été les meilleurs amis du monde mais quand même... je suis si banale que sa au point qu'on ne me reconnaisse pas ?? Peut être... j'en avais pas la moindre idée mais même si j'avais été banal au point de pas le marqué, il aurait quand même eu ne serais-ce qu'un petit souvenir de moi, or sa ne semblait pas être le cas !! D'ailleurs quand je l'avais appeler par son prénom il avait été presque agressif en me demandant comment je le connaissait. Je n'y avait pas prêté trop attention sur le coup, après tout je ne savais pas ce qu'il venait de vivre mais sachant qu'il avait le gouvernement aux trousses et que mon job était de l'éliminé, je pouvais très bien imaginé et donc comprendre sa réaction de méfiance !! Cependant je n'avais pas le temps de jouer à ce petit jeu, aux premières lueur de l'aube je devais être rentrer à la base comme convenue si je ne voulais pas passer le reste de mon existence qui je sentais allait être très longue... enfermé dans une cage comme un animal !! Combien de temps pensez vous que mon corps tiendra le choc sans être nourrit ou encore hydrater ?? Je l'ignore mais je suis sur que ses enfoirée ne se feront pas prié pour tester cela et je préférais éviter. Il semblait cependant s'être rendue compte du ton qu'il avait employé et s'était calmé, s'émerveillant à présent du fait que j'étais vivante... ou sa aussi je pouvais le comprendre sa faisait cet effet à tout le monde en général, d'ailleurs je ne comprenais pas vraiment pourquoi, après tout on vis dans un monde ou un virus donne des super pouvoirs aux gens donc sa n'avait rien de si improbable que sa que je soit immortelle. Mais bon je ne voyais pas l’intérêt de répondre à sa question de toute manière sa se voyait bien que j'étais encore en vie, sinon je ne serais pas là en face de lui à lui parler et a essayé de le mettre en confiance le plus en douceur possible. D'ailleurs la douceur n'avait pas l'aire de fonctionner et j'étais prête à passer à la vitesse supérieur, après tout je n'avais pas toute la vie devant moi !! Je lui avais parler de l'Iran, l'endroit ou nous nous étions rencontré et il m'avait répondue qu'il ne se souvenait de rien... il souffrait visiblement d'une amnésie et je savais pas par quoi elle était causé mais sa allait être problématique !! Du coup une décision stupide plus tard je me retrouvais à serrer les dents pour pas crier de douleurs le corps à nouveau recouvert de brûlure tandis que je venais de lui saisir le poignet. Il ne maitrisait pas du tout son pouvoir mais j'avais la sensation que mon corps lui le maîtrisais, comme s'il s'adaptait à cette douleurs et à ce voltage, la premier coup m'avait tuer et j'avais bien mis deux minutes à me remettre, cette fois j'avais ressentis juste la douleurs et en quelques secondes seulement c'était passé... décidément je ne savais pas comment fonctionnait ce don mais parfois sa m'intriguait tout de même. Il semblait de nouveau surpris en me voyant guérir si vite et lorsque je lui dis qu'il ne pouvait me faire de mal il répondit qu'il était dangereux !! A cet instant je ne put retenir un éclat de rire ironique, de nous deux le plus dangereux pour l'autre c'était moi...

« Ecoute, je ne sais pas grand chose sur toi, on s'est pas très bien connue mais je peux t'en apprendre du moins un peu... quand au reste il va falloir que tu me fasse confiance, je n'ai pas beaucoup de temps devant moi mais il faut que tu sache que les membres du gouvernement sont après toi et qu'il ne te lâcheront pas tant que tu ne seras pas mort !! »

C'était violent de lui balancer sa comme sa, mais le baby sitting sa n'avait jamais été mon truc et le tact non plus, je voulais qu'il se reprenne qu'il agisse comme un homme et se bouge un peu sinon je n'arriverait à rien avec lui !!

« Tu es prêt à m'écouter et à faire ce qu'il faut pour survivre ?? »

S'il ne voulait pas survivre, je ne pouvais rien pour lui, je n'allais pas risquer ma liberté et le peu de vie qu'il me restait pour le sauver s'il refusait de l'être !!

_________________


Stairway to the Skies...
Seven seconds to the rise san't believe I'm still alive and heaven was waiting for me I thought this would be the end but I know you'll understand all that is keeping me here. I dream of a stairway to the skies my angel is coming down from heaven to take me I reach out but then you fade away whenever you call for me know that I'm only one step behind. I sense this time I may have changed but one this still remains I'm torn and the hate still lingers I slowly start to realize we won't reunite I still have to march on through...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

© Crédits : © Ilyria ♥
Messages : 104
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 30
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Mer 7 Sep - 8:21

Je n’avais aucune idée de ce qui se passait… Je n’étais pas quelqu’un comme les autres à mon plus grand regret. Et le pire… comparé a d’autres gens comme moi, les exclus, les contaminés, c’est que les autres se rappelaient de ce que c’était quand ils étaient normaux… .Moi je ne m’en souviens plus. Je ne me souviens de rien, rien d’autres que les salles blanches d’examens, rien d’autre que les électrochocs et les punitions corporelles et mentales… Rien d’autre que la nourriture abjecte. Mais au moins je mangeais, j’étais logé, nourri. La je n’avais nulle part où aller… Nulle part. Et meme quand je m’exilais loin du monde pour ne faire de mal à pesonne je finissais toujours par blesser quelqu’un. Quelqu’un d’important… ? Elle détenait peut être une clé sur mon passé.

En tout cas elle avait survécu. Oui, ça devait être un don… J’étais béni des dieux peut être. Combien de chances avais-je de tomber sur une fille qui resiste a mes coups de foudre… Façon de parler hein bien sur. Peut être qu’en sa compagnie je ne risquais rien. J’étais peut être moins dangereux. Alors au final, je ne prennais pas encore mes jambes a mon cou. Oh bien sur… Ca ne saurait tarder je pense. Mais pas encore…

Je lui disais quand meme que j’étais dangereux, et elle laissa échapper un rire. J’aurais pu être vexé, mais au fond peut être qu’elle avait raison. Je ne pouvais visiblement pas lui faire de mal physique, et j’étais un type bien, quelqu’un qui prefere mourir que de faire du mal à une mouche, encore moins à une jolie jeune femme quoi. Alors j’écoutais ce qu’elle avait a dire et je ne rajoutais rien sur le fait que je sois dangereux. Non, je me contentais d’écouter, c’était visiblement important. Elle voulait que je l’ecoute… On ne s’était pas bien connu visiblement. Mais on s’était connu quand même… Je m’en voulais de ne pas me souvenir d’elle. J’étais sur que ça la vexait au fond. Mais rien ne venait. Rien du tout. Je ne comprenais pas… Quand au reste. Les membres du gouvernement. Me vouloir mort. Je ne comprenais pas non plus. Je n’étais qu’un cobaye comme les autres. Peut être que j’avais un pouvoir surpuissant, mais.. je ne savais pas m’en servir. Et puis, les questions dans ma tete maintenant… ? Comment elle le savait ? Elle appartenait au gouvernement… ? Mais on disait qu’ils détestaient les gens avec un pouvoir, alors… qu’est ce qu’elle faisait à travailler pour eux… ? Je devais avouer que je ne comprenais pas. Alors je ne disais rien. Je ne réagissais pas… Je la regardais, et quand elle me demanda si j’étais prêt à faire tout ce qu’il fallait je ne réfléchissais pas et je lui répondais un grand oui…

• Oui, oui bien sur.

Place a de nouvelles questions dans ma tête. Des questions que je ne pouvais pas vraiment contenir.

• Pourquoi est ce que tu veux m’aider ?


Dernière édition par Aiden K. Von Rembrandt le Sam 1 Oct - 8:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel QueenPills and thrills and acting smart

avatar


© Crédits : © Ilyria
Messages : 270
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 28
Localisation : San Francisco
Emploi : Mercenaire à son compte
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Dim 11 Sep - 16:57

Pourquoi je voulais l'aider ?? Pourquoi venir en aide à un type qui avait par deux fois tenter de me griller ?? Et surtout pourquoi risquer ma liberté pour le sauver alors que ma mission était de le tuer ?? Je ne saurais répondre à toutes ses questions, tout ce que je pouvais dire c'est qu'il était comme moi, il était contaminés, perdu et n'avait aucun point de repère dans cette vie, dans un sens il me rappelait moi même il y a quelques semaines juste après mon réveil a la morgue. J'avais été aussi perdu que lui et malgré le fait que cela c'était un peu améliorer, je n'avais toujours pas le moindre point de repère dans cette vie, j'étais seule et selon les scientifiques je serais condamnés à le rester éternellement étant donné que mes cellules ne vieillissait plus... Moi qui avait toujours penser qu'une vie d'humain c'était déjà bien trop long, moi qui avait tenter d'y mettre un terme définit après seulement vingt cinq ans de vie, et bien j'allais vivre éternellement jusqu'à ce que je trouve un moyen de me tuer définitivement !! Si sa ce n'était pas ironique... Mais dans cette vie qui à mes yeux n'avaient pas le moindre sens, j'arrivais à trouver des choses qui valaient la peine, des principes et des missions qui m'aidaient à trouver un petit sens à cette existence et Aiden en ferrait partie car je n'avais pas l'intention de le tuer et encore moins de le livrer au gouvernement !! Non j'allais l'aider et de cette manière j'allais faire une bonne action, cela ne pardonnerait pas toutes les mauvaises que j'avais fait par le passé mais sa aiderait à ce que je me sente un peu mieux dans ma peau. Et puis... je sais pas... il avait quelque chose, dans le regard... il semblait si fragile et perdu... comment j'aurais put lui faire le moindre mal !! J'étais juste touché par son état et par lui, sa terreur et son ignorance à mes yeux il était comme un enfant lâché dans un monde en ruine, dans un monde détruit et qui doit grandir et se débrouillé seul. Il était dangereux, oui c'était un fait établis, mais pas pour moi, pour moi rien n'était dangereux c'était d'ailleurs la raison pour laquelle le gouvernement m'envoyait après les cas dans son genre... Mais cette fois j'allais devoir mettre au point une stratégie bien plus élaboré que d'habitude, je ne devais pas loupé mon coup. Pour l'heure j'étais à l’abri, la forêts et ses immenses arbres me camouflais des satellites et ils ne pouvaient pas me repéré mais si je devais faire croire à sa mort j'allais devoir le faire à découvert afin de prouver qu'il était vraiment mort. Et c'est une fois que tout le monde le croirait mort qu'il pourra enfin avoir une vrai vie !! Il en avait de la chance... Mais avant de faire autant d'effort pour lui je devais m'assurer qu'il était prêt à tout pour m'aider et pour survivre. Je devais savoir si je ne faisais pas sa pour rien, j’espérais vraiment qu'il me ferrait confiance. Mais visiblement il semblait déterminé lui aussi et me posa la question à laquelle je ne savais pas répondre... Je baissais les yeux avec un petit sourire ironique avant de dire tout bas :

« Disons ma vie aura peut être plus de sens si je sauve la tienne... »

Ce n'était pas que sa, mais j'étais incapable d'expliquer le pourquoi du comment donc il allait devoir se contenter de sa !! Je relevais les yeux vers lui, nous n'avions pas beaucoup de temps devant nous et je devais entrer dans le vif du sujet tout de suite. Je pris alors une inspiration avant de me lancer :

« Je travail pour le gouvernement, enfin travaillé c'est un bien grand mot puisque je suis plus leur toutou... en fait je n'ai pas le choix, ils me tiennent et me font faire leurs sale boulot, comme celui de te tuer !! Ils peuvent me suivre et me voire grâce au satellites, mais t'en fais pas ici on est la l'abri, les arbres brouillent le signale. »

C'était pas le moment de lui faire peur et pourtant je sentais que ces révélations allaient compliquer un peu les choses et que le peu de confiance qu'il avait en moi allaient finir par s'effacer... mais tant pis, je continuais :

« Pour faire les choses correctement je vais devoir te tuer dans une rue à découvert... ils te verront mort et tu seras enfin libre, mais pour cela il faut que tu me fasse confiance !! »


Là c'était pas gagner...

_________________


Stairway to the Skies...
Seven seconds to the rise san't believe I'm still alive and heaven was waiting for me I thought this would be the end but I know you'll understand all that is keeping me here. I dream of a stairway to the skies my angel is coming down from heaven to take me I reach out but then you fade away whenever you call for me know that I'm only one step behind. I sense this time I may have changed but one this still remains I'm torn and the hate still lingers I slowly start to realize we won't reunite I still have to march on through...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

© Crédits : © Ilyria ♥
Messages : 104
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 30
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Mar 13 Sep - 9:47

En réalité je n’avais aucune idée de pourquoi elle voulait m’aider. C’est pour ça que j’avais posé la question. Il faut me comprendre. J’étais perdue… Et en plus c’était déroutant, parce qu’elle me connaissait, et moi, je ne la connaissais pas. C’était TRES déroutant. Je ne savais pas comment prendre ça. Je n’avais aucun souvenir d’elle. Est ce que nous avions été amis ? Enemis ? Intime ? Est ce que je lui avais dis des stupidités du genre « je me souviendrais toujours de toi »… ? Parce que la pour le coup c’était un peu… baisé on va dire. M’enfin…. Pourquoi est ce qu’elle voulait m’iader ? Est ce qu’elle pouvait m’apprendre des trucs ? Et puis elle faisait ça souvent de devoir tuer des gens ? Merde, j’avais tellement de questions à lui poser que je n’aurais jamais assez de la nuit. Et nous n’avions plus la nuit, l’aube n’allait pas tarder à poindre.

Elle repondit pourtant à ma question. Sa vie aurait plus de sens si elle sauvait la mienne… Gné.. ? Gnuf… ? Bon si elle le disait. Je ne voyais meme pas ce qu’elle voulait dire par la . Mais si elle le disait elle avait raison et puis voilà quoi. C’était tout. C’était fini. Je hochais la tete d’un air entendu. Je n’avais pas envie de la souler a lui poser trop de questions. Je n’avais pas envie de jouer le relou qui n’y comprenais rien. Je n’avais pas envie… En fait j’avais envie de rentrer dans le motel miteux ou je dormais pour le moment et de … Et bien dormir. Un peu. Pour me reposer. J’en aurais bien besoin… Non ?

J’ecoutais en tout cas ce qu’elle me disait… ? Quoi… ? Elle tuait des gens pour le gouvernement ? Pourquoi ? Et pourquoi est ce que le gouvernement était si méchant en fait ? Qu’est ce qu’on avait fait a part être different… ? A part être victime d’un virus qu’ils avaient crées eux meme…. Merde quoi. La c’était plus fort que moi, je lâchais ma question.

• Pourquoi tu ne t’enfuis pas ? Avec ton pouvoir tu ne risque pas grand chose non ?.

En fait, j’avais la crédulité d’un gosse, qui est persuadé que tout est facile au fond. Parce qu’elle était un peu un super héros. Comme super man, euh non… Comme Wolverine. Vous savez un des x-men… Il régénérait vite lui aussi. Meme les balles dans la tête…Quoi ? Bah… Y’avait beaucoup de comics à lire au centre.

Et pour la suite, je grommelais un peu. Je me demandais comment elle comptait faire pour me faire passer pour mort… Okay j’avais un peu peur, et de l’electricité statique se formait autour de moi. Oups… Allez, j’essayais de me calmer. Un. Deux. Trois. On respire.

• Tu compte faire ça comment ?

Ouais… J’avais posé la question….


Dernière édition par Aiden K. Von Rembrandt le Sam 1 Oct - 8:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebel QueenPills and thrills and acting smart

avatar


© Crédits : © Ilyria
Messages : 270
Date d'inscription : 25/03/2011
Age : 28
Localisation : San Francisco
Emploi : Mercenaire à son compte
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Mar 20 Sep - 10:00

Comment j'en étais arrivé là déjà ?? Ahh oui... Nice, ma France natale, mon père, mon frère, mes études de médecines... et boom un coup de feu tiré par un sniper embusqué et tout sa explose et vole en fumé !! Et me voilà qui tourne le dos à mes principes, à mon avenir pour m'engager dans une guerre qui n'est pas la mienne et qui est loin d'être ce que je veux !! Ma vie est pathétique si on prend en compte tout ce qui m'était arrivé jusque là, je suis une militaire raté qui voulait juste devenir chirurgien, je suis même plus une humaine à part entière, pour eux je ne suis qu'une Hémophage, une créature qui n'a plus rien d'humains et qui contamine les autres... je suis un monstre, et sincèrement qui les blâmeraient de penser cela de moi ?? J'ai tenter de me tuer un nombre incalculable de fois, je me suis taillé les veines, j'ai fais plusieurs overdoses de drogues et de médicaments, j'ai sauter d'un pont, je me suis jeter sous un camion, je venais même de me prendre la foudre que dégageait ce type et au final j'étais toujours là... Non, aucun être humain n'était capable de ce genre de choses alors dans le fond ils avaient peut être raison, peut être que je n'étais tout simplement plus humaine, que j'étais une créature qui ne valait pas le coup de vivre et qui pourtant était immortelle. Ce que sa peut être ironique quand on y pense, avant que ce foutue labo n'explose et que ce foutue virus Alpha ne s'en échappe, je voulais juste en finir, je voulais simplement que ma vie merdique prenne fin et que je sois libéré de tout sa, et au final je m'étais réveillé dans un tiroirs de la morgue et j'avais appris à mes dépend que cette vie de merde qui était la mienne ne cesserait jamais, qu'elle me poursuivrait jusqu'au bout et quoi que je fasse !! Et au final, quand j'avais penser que les choses ne pouvaient pas être pire, le gouvernement m'était tomber dessus et m'avait laisser le choix entre tuer et capturer des innocents comme moi pour eux ou finir le rester de mon éternité dans une cage comme un animal... au moins en choisissant la première je pouvais sortir et aider les miens, comme ce soir cependant ce type avait l'aire si faible, il me faisait tellement penser à un gosse que je venais à me demander s'il avait les épaule assez solide pour que je l'aide à s'en sortir !! En plus je devais mettre au point un plan au plus vite afin de trouver comment le faire passer pour mort définitivement et qu'il survive, déjà ce ne serait pas pour cette nuit, il me restait peu de temps avant le lever du soleil il fallait donc que je me dépêche. Il me demandait pourquoi je ne m'enfuyais pas, il ignorait que mon corps étaient truffé d'éméteur GPS donnant ma position en temps réelle au gouvernement et leur permettant même de m'observer via les satellites... je lui avait expliquer vaguement en faisant courts et en passant par la suite au plus important, le plan pour qu'il s'échappe.

« Ce sera pour demain, plus vite ce sera fait et plus vite tu seras tranquille. Il va falloir qu'on se retrouve dans une ruelle en ville, faire en sorte que cette rencontre soit calculé, comme si je t'avais trouver, ensuite je devrais te tirer dessus mais avant je te donnerait une seringue contenant mon sang. Si tu te l'injecte tout de suite après que je t'ai abattue, ta blessure se refermera et le gouvernement ne cherchera même pas à ramasser ton corps, il devra être retrouver par la police mais le gouvernement se sera déjà désintéressé de toi pensant que tu es mort !! »

Je l'observais un moment me demandant s'il avait tout bien assimilé et me demandant quel serait sa réaction face au fait que j'allais devoir l'abattre... est ce qu'il allait avoir confiance en moi ?? J'avais un doute, c'est pour cela que j'ajoutais :

« Il faudra que tu te défende, tu sais que tu ne peux pas me tuer alors n'hésite pas il faut que sa face réelle, et lorsque ce sera finis tu devra prendre la fuite, tenter de passer la quarantaine et sortir de la ville si possible... »

Je lui offrait là la chance de sa vie, celle que moi je n'avais jamais eu, une chance de repartir à zero en entrant dans la peau de n'importe quel inconnue, après demain soir il pourrait être qui il veut !!

_________________


Stairway to the Skies...
Seven seconds to the rise san't believe I'm still alive and heaven was waiting for me I thought this would be the end but I know you'll understand all that is keeping me here. I dream of a stairway to the skies my angel is coming down from heaven to take me I reach out but then you fade away whenever you call for me know that I'm only one step behind. I sense this time I may have changed but one this still remains I'm torn and the hate still lingers I slowly start to realize we won't reunite I still have to march on through...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

© Crédits : © Ilyria ♥
Messages : 104
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 30
MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar} Sam 1 Oct - 8:51

Ce qui se passait, tout ce qui ce passait, c’était vraiment… TROP Pour moi. Je ne me serais jamais attendu a tout ça. Je ne sais pas qui je suis. Je ne sais pas d’ou je viens. Je sais juste que… Je balance des éclairs sur les gens qui passent. Et la ce soir j’ai balancé un éclair sur une fille que j’ai croisée. Une fille qui me connaît , une fille qui devait me tuer. C’est trop. Pour un peu je ferais une crise de panique. Mais elle… Elle me dit qu’elle peut m’aider. J’essaye de ne pas avoir peur. J’essaye d’être fort, parce qu’elle est sacrement jolie, et qu’elle doit bien aimer les hommes forts. Je vais essayer aussi… De faire bien tout ce qu’elle me dit. Parce que si ils se rendent compte qu’elle ne m’a pas tuée… Ils la tueront, ou pire. Et je n’ai pas envie qu’ils lui fassent du mal. Surtout pas par ma faute.

Elle ne s’enfuyait pas… Parce qu’ils l’observaient, parce qu’ils la traquaient. J’aurais aimé faire quelque chose pour l’aider, mais du coup… Je ne savais pas vraiment ce que l’on pouvait faire…. ? Bon pour le moment j’allais m’occuper de survivre en laissant croire a ses patrons qu’elle avait fait le boulot. Wow. Je l’ecoutais, et ce qu’elle me proposait était… totalement… Risqué. Je devais la retrouver dans une ruelle, me laisser tirer dessus et au moment ou la balle traverse ma peau je devais m’injecter son sang en piqure… Et si… Et si elle tirait trop fort et que je mourais sur le coup… ? Et si j’avais pas le temps ? Si la seringue se cassait.. ? Et bien figurez vous que toutes ces hypothèses ne traversaient meme pas mon esprit. Elle avait dit ça. Elle avait une aura qui m’inspirait confiance. Alors je lui lançais un doux sourire. Et je hochais la tête. J’avais compris. J’avais accepté. Je crois.

• Tu sais quoi… ? Toute cette histoire, tous ces pouvoirs, c’est de toute maniere complètement dingue. Alors pourquoi ne pas être dingue et ne pas te faire confiance. Ca me va. J’accepte. Je te laisse me tirer dessus et je m’injecte ton sang. C’est pas dur à assimiler.

Je secouais un peu la tete, il y’avait de l’energie statique de plus en plus dense autour de moi. Pourtant je n’étais pas stressé. J’étais juste un peu… Sous pression.

• J’ai envie de te faire confiance. Parce qu’au fond, qu’est ce que j’ai a perdre. Si ça echoue… Je n’ai meme pas une vie ici, je n’approche personne, parce que j’ai peur que mon pouvoir leur fasse du mal. Ce que tu me propose semble réalisable et tu m’offre une chance de vivre une nouvelle vie. Alors j’accepte voilà. Ca doit te sembler étrange, que je n’ai pas peur, ou que je ne pose pas de questions… Mais cette vie a fait de moi quelqu’un de blasé.

J’ecoutais la suite de ce qu’elle avait à me dire. Il me faudrait me défendre,… Outch. J’allais pas aimer, mais je le ferais. J’avais vu de quoi elle était capable… Je savais que je ne lui ferais pas trop mal. Je lui lançais une sorte de sourire.

• Ok, je ferais dresser tes cheveux sur ta tete...

… Si j’arrivais à contrôler mon don. Bouarf de toute façon, un éclair, qu’il soit puissant ou non, destiné a tuer ou non, c’était toujours spectaculaire, alors… ils y croiraient à mes défenses. Le reste me plaisait moins, passer la quarantaine, m’enfuir… Ouais… Non, je sais pas… Ca me plaisait pas trop ça. Pourtant je ne disais rien, ça ne regardait que moi après tout, si je refusais de fuir. Certains parlaient d’une résistance, je crois que j’avais envie de les rejoindre… Pour trouver une solution et l’aider elle. Ca.. Bien sur. Je ne lui dirais pas. Il y’avait cependant quelque chose que j’avais envie de lui dire.

• J’aurais aimé avoir conservé mes souvenirs de toi..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



OMG it's
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar}

Revenir en haut Aller en bas

Il n'y a pas d'ailleurs... {Skylar}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Uprising, Saison 2 : Search & Destroy :: The City by the Bay :: Natural District :: Muir Woods-